Fin de parcours

Une claque. Voila qui peut résumer la teneur générale du match d’hier soir. Les Etats-Unis ont donné à la France une leçon de constance et de détermination. Malgré le retour de Frantz Granvorka dans le six de départ, absent hier pour cause de problèmes de dos, rien n’y a fait, les Bleus n’ont pas trouvé de solution.collectif France

Un collectif soudé

Dès les premiers points les deux équipes se rendent coups pour coups, avec un léger avantage pour les joueurs de Hugh McCutcheon qui pointent en tête d’une courte longueur au premier temps mort technique (8-7). Ce sont les Américains qui, les premiers, se détachent dans ce set (12-9), mais les Bleus reviennent vite au score grâce à une belle série au service de Samica (12-12), jusqu’à ce que le coach américain demande un temps mort. Mais Pujol, après un superbe block à une main, permet aux Français de prendre la tête pour la première fois. C’est une fois de plus Priddy, remarquable par sa constance dans cette compétition, qui remet ses coéquipiers sur les rails, engrangeant jusque 4 points d’avance (19-15), avant que Philippe Blain ne demande un second temps mort. Cet avantage, les
Américains le conserveront jusqu’à la fin, empochant ce premier set.
La seconde manche débute mal pour les Bleus, rapidement menés de 4 points au premier temps mort technique. Le coach Français sort alors Pujol pour faire rentrer Le Marrec, et tenter ainsi de déstabiliser les Américains. Mais il en faut plus pour faire douter les hommes de Priddy qui, en totale confiance, sont impeccables en réception et ne laissent que peu d’espaces aux Bleus (12-6). Handicapée par un jeu de service plus que limite et une carence offensive, la maison bleue prend l’eau en ce milieu de second set, reléguée à 7 points (16-9).
Malgré une petite réaction et de belles phases de jeu de Kapfer, notamment au block, les Bleus ne parviennent pas à combler un écart qui devient réellement inquiétant, ni à changer un scénario qui ressemble de plus en plus à celui de la première manche. Les Américains remportent très logiquement ce deuxième set.

mésentente slavev kapfer

Une mésentente en réception qui coûte cher aux Bleus

C’est le set de la dernière chance qui débute maintenant pour des Bleus qui arborent meilleure mine, prenant l’avantage d’entrée pour mener 4-2 puis 6-3 sur une belle attaque de Slavev. Ils abordent le premier temps mort technique avec un avantage de 3 points, avantage qu’il leur faudra conserver pour continuer à espérer. Les Bleus paraissent tenir le coup, parvenant pour l’instant à contenir les attaques de Gardner et à conserver une courte
longueur d’avance (12-9), grâce entre autres à Le Marrec qui assure à la passe. Frantz Granvorka profite de ce léger ascendant psychologique pour enfoncer le clou sur un énorme service (114 km/h) qui cloue les américains sur place (18-13), Hugh McCutcheon demande alors un temps mort. Mais Granvorka continue sur sa lancée, superbement servi par Le Marrec en passe arrière (19-13). La belle série des Bleus s’achève alors sur une mésentente entre Slavev et Kapfer en réception, moment que choisi Blain pour demander un temps mort à son tour (19-16). Les Bleus perdent petit à petit cette avance sur laquelle ils étaient parvenus à capitaliser, et les Américains reviennent dans la partie (19-18). La tension est à son comble, et les Français parviennent à revenir dans le match, surtout grâce à un Xavier
Kapfer qui tient littéralement l’équipe ce soir. Mais il ne faudra que quelques phases de jeu aux Américains pour remonter à hauteur des Bleus (23-23), jusqu’à ce que Vadeleux offre une balle de set à ses coéquipiers, puis une seconde. Mais ce sont les Américains, plus réalistes qui prendront cette troisième et dernière manche, sonnant pour la France l’heure du retour à la maison.

Vadeleux

Romain Vadeleux, un talent prometteur

C’est sur ce court match que les Bleus font leurs adieux à la compétition. Ils auront su faire honneur à cette Wild Card octroyée par la FIVB mais auront une fois de plus payé leur problème de constance, une incapacité à reproduire deux soirs de suite le même niveau de jeu. Cependant la route vers les Championnats d’Europe de Septembre se poursuit, et le match d’hier soir face à la Pologne est indubitablement porteur d’espoir. La leçon à retenir est double: d’abord il va falloir sérieusement travailler sur ce manque de constance qui fait alterner le meilleur comme le pire. Ensuite, peut-être va-t-il falloir se débarasser de cette peur de gagner. Toujours est-il que cette Ligue Mondiale a permis de révéler de nouveaux talents prometteurs au sein du collectif France. En espérant que le mental suive pour les grandes échéances à venir.

Le score:

21-25/ 20-25/ 26-28

Les réactions:

Stéphane Antiga: « Je suis très triste ce soir, je suis persuadé sue l’on pouvait mieux faire. On n’a vraiment pas été bons en réception et logiquement l’attaque n’a pas suivie. Les Etats-Unis ont été forts dans tous les secteurs de jeu et ont su attendre nos erreurs. »

Philippe Blain: « Je voudrais avant tout féliciter les Etats-Unis pour leur niveau de jeu, pas seulement ce soir mais sur l’ensemble de cette compétition. Ils ont été excellents sur toute leur préparation et sur l’organisation de l’équipe. J’ai vraiment apprécié leur façon de jouer. »

7 Commentaires

Classé dans Résultats et classements

7 réponses à “Fin de parcours

  1. bartnik

    Inadmissible!! je pense qu’il faut réaliser un coup de balai que ce soit au niveau des managers ou de certains joueurs! le jeu francais manque de regularite, de confiance en soi et de motivation!! je pense que le mental ets au niveau zéro C’est l’eternel probleme des francais! depuis 10 ans les americains étaients effacés de la planète Volley et en 2 ans ils reviennent!

  2. Céline

    Inadmissible c’est peut etre un peu fort… certes les Bleus ont bien du mal à garder leur niveau de jeu sur une saison complète, et la c’est sur qu’il va falloir faire quelque chose, mais il ne faut pas non plus oublier que les USA ont fait une World League impressionnante depuis le début..et pour moi le résultat du match contre la Pologne ressemble fortement au 1er match à Paris Bercy, volé sur une balle primordiale…
    Je noterai pour finir que les francais ont effectué en Pologne le même parcours que le Brésil -battu 3-2 face aux Bulgares et 3-0 face aux Russes.-
    Les 1er et 2nd de la ligue 2006 ont du s’incliner en 2007, c’est ca aussi le sport…

  3. jipils

    Depuis l’arrivéer De Philippe Blain, le volley français renait. Deux grandes époque quand Philippe Blain était joueur (Fabiani, Tillie………)et maintenant au manettes de l’équipe de France. Entre ces deux époques pad grand chose. Félicitation à lui et aux manangers.
    Le problème pour moi au niveau de l’équipe est le manque de joueur de quatre puissant. Marquant les points devant et stable en réception. Le rôle qu’avait Antiga avant. Le rôle qu’a Samica maintenant, même s’il étatit fatigué contre les USA.

  4. Jacob

    je trouve que tu n’a pas tout a fait raison!L’equipe de France possède un bon groupe qui peut faire le meilleur(comme contre la pologne, ou pour moi, la France devait gagné…)Il faut qu’il retrouve un exelent etat d’espirt et aussi une « fraicheur » avant le debuts des championat d’Europe et des Jeux Olympique, car ce ne sera pas tache facile, et de nombreux joueurs de l’équipe de france doivent benificié de congé pour souflé un peu!!!Moi uqi pratique du volleyball 4 foi par semaine je sais se que sa doit etre pour certain(notament Romain Vadeleux)Qui a fait une super prestation l’hors de cette ligue mondiale.
    Nous avons une bonne equipe de France qui, je suis sur, Brillera au Championat d’Europe

  5. Sockart

    Appel à la FFVB : Cessez de confier les retransmissions de volley-ball à Eurosport.
    C’est à chaque fois la même chose : Matchs tronqués, publicités incessantes, diffusions sur Eurosport 2 que personne ne reçoit !
    La France n’est pas en demi-finale, c’est donc foutu pour avoir une seule diffusion des demi-finales.
    Merci €urosport ! Le spectacle est une fois de plus saccagé !
    Sport+ semble plus respectueux du téléspectateur en présentant des diffusions complètes des matchs et en assurant un maximum de retransmissions des autres équipes engagées.
    Dont actes !!!!!!!!!!

  6. Céline

    Autant pour moi, le Brésil n’a pas perdu face à la Russie, grosse erreur: j’ai confondu le résultat Bulgare..mea culpa…
    d’autant plus que maintenant le Brésil retrouve sa place de finaliste, face aux Russes, peut être que j’ai avancé le résultat final sans m’en rendre compte ;o)

  7. Renata

    hi! i’m from Poland and i leave you a link for a vodeo how 12,00 polish people singing « happy birthsday » to Pierre Pujol. It was realy Incredible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s