A nous la Pologne!

Après la sévère défaite de dimanche contre des Japonais à domicile, on n’y croyait plus. Pourtant, l’équipe de France sera bien la 6e équipe du Final Six, grâce à la Wild Card accordée par la FIVB. Retour sur un week-end mouvementé.

jap/fce Le Marrec à la passe.

Samedi:

Menés 2 sets à rien à Tokyo, les Bleus ont su revenir au score pour finalement emporter le match au terme d’une véritable bataille. Malgré les tentatives désespérées de Granvorka et Pujol, enfin de retour sur les terrains, les Français sont passés à côté des deux premiers sets, à l’image de Gérald Hardy-Dessources, performant sur les premiers points mais s’essoufflant très vite. Mais le combat change d’âme dès le début du 3e set. Samica, Kieffer et Slavev sortent le grand jeu, au block et à l’attaque. Granvorka, bien servi par Le Marrec à la passe depuis le milieu du 2e set, conclut l’affaire 25-19. Tout reste à faire. Le 4e set est très serré, les deux équipes se retrouvant à 20 partout mais les hommes de Philippe Blain ont su profiter de la petite faiblesse des Japonais à l’attaque pour finir sur un 26-24. Dans le tie-break, le block de Hardy-Dessources, revenu au meilleur de sa forme, combiné à la puissance de Slavev, Samica et Kieffer, fait la différence. Un match remporté à l’arraché. A ce moment là, la France peut encore espérer gagner la 1e place en comptant sur un faux-pas américain.

Le score:

24-26/ 19-25/ 25-19/ 26-24/15-11

Les réactions:

Shinya Chiba, capitaine du Japon: « Faire les derniers points, c’est cela qui compte, et nous avons fait des erreurs à un moment où nous ne devions pas en commettre. Nous avons perdu le 3e set parce que nous nous sommes déconcentrés et reposés sur les deux premiers. »

jap/fce hardy Pujol sert Hardy-Dessources sur un plateau

Dimanche:

Plus dure sera la chute. Après s’être battus la veille jusqu’à bout de souffle, les Bleus n’ont pas su rester sur une dynamique de victoire. Le Japon a mis un terme à 10 défaites consécutives contre la France en imposant un sévère 3-1 aux Français. Ce soir-là, ce fut aux hommes de Ueta de proposer un contre puissant, mettant à mal les attaques françaises. Malgré les passes précises d’un Pujol inspiré, rien n’a pu arrêter Shimizu à l’aile. Si la France remporte le premier set 25-19, les Japonais ne font aucun cadeau dans les trois suivants. Les services de Koshikawa dans le troisième set ont tellement secoué Slavev que celui-ci s’est fait sortir du six majeur. De même, l’ace de Ishijima à 16-9 remet Geiler sur le banc. La réception française a encore une fois peiné. Quatrième set, Slavev, Pujol et Granvorka permettent à la France de mener 16-13 au deuxième temps mort technique. Pourtant, le service japonais creuse l’écart dans le sens inverse: un nouvel ace de Koshikawa permet à l’équipe de nipponne de mener 24-20, de finir le match et d’enterrer les derniers espoirs de la France pour le Final Six, d’autant plus que les Etats-Unis battaient l’Italie par deux fois dans le même temps.

Le score:

19-25/ 25-20/ 25-19/ 25-20

Les réactions:

Philippe Blain: « Je pense que le Japon a mieux joué que la France aujourd’hui, c’est pourquoi nous avons perdu. Nous n’avons pas bien joué en défense, particulièrement sur les réceptions de service, et nous n’avons pas bien attaqué non plus. Le calendrier de la Ligue Mondiale était serré et avec tous ces voyages, nous n’avons pas assez insisté sur la préparation. Pourtant, nous sommes satisfaits de notre deuxième place dans cette poule, face à des équipes comme les Etats-Unis et l’Italie. J’espère que la FIVB va nous choisir pour la wild card pour accéder au Final Six. »

jap/fce BlainPhilippe Blain à la limite de s’arracher les cheveux.

Lundi:

Fin du suspense, la FIVB annonce l’octroi de la wild card à … la France. Deuxièmes de leur poule, les Français étaient en concurrence sérieuse avec la Finlande et Cuba. Mais les bons résultats de l’an dernier et la bonne couverture de l’évènement cette année à domicile ont fait pencher la balance. Les hommes de Philippe Blain rejoignent donc la Pologne et les Etats-Unis dans la Poule E, et le Brésil, la Bulgarie et la Russie dans l’autre poule, pour le Final Six à Katowice, du 11 au 15 juillet.

victoire!

A nous le Final Six

3 Commentaires

Classé dans Résultats et classements

3 réponses à “A nous la Pologne!

  1. Woooow trop bien! Merci la FIVB !!!
    Bonne chance à la France !!!

  2. Jenny

    Bonne chance à la France ! On est derrière vous!!!

  3. super bonne nouvelle!

    Bon ba maintenant la FFVB n’a plus qu’a payer le billet d’avion aux supporters😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s