Si près du but…

Sept balles de match sur deux soirs… et seulement une concrétisée, un pourcentage à l’image de la prestation des Bleus au POPB ce week-end. Vendredi soir, tout le public y croyait. Après un premier set remporté à l’arraché, les hommes de Philippe Blain sont retombés dans leurs travers habituels: fautes de réception, service largement dehors et un contre quasi-inexistant. Mais le sens de l’honneur typiquement français, comme les consignes de Blain ont permis aux coéquipiers de Granvorka de passer à côté d’une véritable correction. Deux sets complètement manqués ne sont pas venus à bout de la détermination des Bleus, en blanc pour l’occasion. Les Bleus ont retrouvés leurs moyens mais étaient pourtant à la peine pour remporter le 4e set. Dans le 5e, une véritable bataille s’est engagée, entre deux équipes qui se testent à chaque rencontre autant qu’elles s’apprécient. Mais les Azzurri ont été les plus réalistes. Les Français n’ont pas su concrétiser leur avance, alors que les hommes de Montali ont su asseoir leur domination. Au final, un beau, très beau spectacle pour les 9000 spectateurs du POPB, mais une chance qui s’envole pour la qualification du Final Six. Malgré tout, et pour reprendre les mots de Philippe Blain, cette équipe composée de cadres et de jeunes pousses sait trouver les ressources et puiser dans ses réserves. L’essentiel pour l’instant est peut-être là.

fce it

 

Les tentatives désepérées de Granvorka et Exiga pour sauver leur équipe

Le score:

25-23 / 18-25 / 19-25 / 25-23 / 17-19

Les réactions:

Frantz Granvorka:
« Nous sommes tous un peu déçus ce soir, c’est quasiment une qualification pour le Final Six qui s’envole. Maintenant il faut se concentrer sur notre jeu et continuer à travailler. Cette équipe de France est jeune et composée de joueurs dont certains sont inexpérimentés à ce niveau de compétition. L’Italie a fait un gros match, c’est comme cela que cela se passe au plus haut niveau, il va falloir rebondir. »

Gianpaolo Montali, coach de l’équipe italienne:

« Je suis vraiment heureux du match qu’on a fait ce soir. On a vraiment bien joué, aussi bien que pendant les entraînements de la semaine. De plus, on a gagné contre la France, une équipe qui ne baisse jamais les bras,et qui est toujours dur à jouer. »

 

 

2e match:

Voilà la France qu’on aime. Enfin les attaques de Samica font mouche, enfin le block parvient à contrer le percutant numéro 8 italien. Rouzier, entré à la place de Granvorka, fatigué par ses performances de la veille, lâche son bras et parvient à passer au-delà de l’impressionnant block italien. Grâce à un jeu solide, un service puissant et rusé, et un bon jeu au centre, les Bleus ont réussi à prendre leur revanche en 4 sets. Et pourtant, tout aurait pu être conclu en 3 sets, mais 3 balles de match ont encore échappé aux Français. En cause? La peur de gagner peut-être, ou une certaine inexpérience des plus jeunes. Toujours est-il que cette fois, les Bleus n’ont pas raté l’occasion de faire oublier la défaite de la veille. Samica et Kieffer, bien aidés par Rouzier, ont fait la différence. Cette fois, la Squadra Azzurra n’était pas dans son match, à l’image d’un Cisolla fortement diminué, enchaînant les services out et les attaques manquées. Les Bleus n’ont pas flanchés et remportent donc le 4e set et le match, sans l’ombre d’un doute. Si seulement le niveau de jeu des hommes de Philippe Blain avait été aussi élevé la veille, le sort des coéquipiers de Pujol, blessé et assistant au match depuis les gradins, n’aurait pas été aussi dépendant du score des USA. Advienne que pourra. Mais cette équipe de France rajeunie a de beaux jours devant elle.

block fce it

Le Blok français enfin retrouvé

Le score:

25-23 / 25-20 / 25-27 / 25-14

Les réactions:

Philippe Blain: « Nous sommes très contents du résultat, particulièrement d’avoir su élever notre niveau de jeu par rapport à hier. N’oublions pas qu’au delà de la Ligue Mondiale, notre objectif prioritaire est la préparation olympique »

Gianpaolo Montali, coach italien: « Malheureusement nous n’avons pas su reproduire le jeu d’hier soir. Nous avons surtout beaucoup souffert de la qualité de service des Français, et nous avons montré beaucoup moins de détermination. La France est une très bonne équipe qui ne laisse pas de place à l’erreur chez l’adversaire. »

9 Commentaires

Classé dans Résultats et classements

9 réponses à “Si près du but…

  1. ben

    BRAVO a l’équipe de France, vous avez su nous faire vivre des moment assez forts, un vrai bonheur !J’espère pouvoir vous retrouver bientôt.Bonne chance pour la suite !

  2. nutsdz

    Sans (re)lancer la polémique, le match de vendredi soir aurait dû être remporté par les français 15-13 sur l’attaque non franchie des italiens… Mais cela n’efface pas pour autant toutes ces occasions manquées !!
    Concernant la rencontre de samedi, j’ajouterais au résumé ci-dessus, l’excellente prestation de Slavev, notamment en réception. Du beau boby😉
    Une belle équipe en devenir qui, même si elle ne se qualifie pas pour la phase finale (mais on y crois nous !!), nous aura montré de quoi elle est capable.

  3. j luc deblock

    quelle regle prevaudra au moment du choix de la 6eme equipe invitee ?
    dommage que la france soit passee a cote vendredi
    et que dire de l’arbitrage !
    honteux je sais qu’il n’ya pas de ralenti et qu’un coach et sopn equipe doivent garder leur sang froid malgre ces(non pas erreurs ) mais horreurs d’arbitrage…………..
    mais il y a des limites …… non ?
    et dire que ces gens sont payes pour faires ces erreurs !

  4. heu il ya 4poules, donc comment ils choissisent les 6 équipes qui iront au final six?

  5. ffvb

    Bonjour
    Le final Six accueille les 1e de chaque poule plus un invité FIVB, parmi les 2e ou pas, c’est à la discrétion du Président, et le pays organisateur soit la Pologne cette année puisque les phases finales se déroulent à Katowice.

  6. C’était magnifique, vu de plus en live a bercy,l’ambianc et le jeu surtout y était, pour lapremière fois que j’allais voir l’equipe de france jouer
    QUE DU BONHEUR,
    un peu, beaucoup, deçu de ne pas avoir vu pierre pujol sur le terrain >

  7. Un super match, surtout vecu en live dans les tribunes de bercy, l’ambiance et le jeu surtout était present, juste un peu, beaucoup, deçu de ne pas avoir pus voir pierre pujol🙂 jouer ce soir la !

    vivement la suite ^^
    sarah

  8. Bravo aux Francais!!
    Je suis allé au match de samedi Au POPB et c’était vraiment super!Une belle victoire!
    Bravo à Tous!

  9. Exellente nouvelle la FIVB à choisi de donner la wild card à la France.
    Merci à eux et vive l’équipe de France !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s