Du nouveau sur les Championnats d’Europe

Désormais, et pour suivre toute l’actu des Bleus aux Championnats d’Europe du 6 au 16 septembre en Russie, découvrez le blog de toutes les équipes de France!

http://equipedefrancevolley.wordpress.com

Parce qu’il n’y a pas que le rugby dans la vie, venez soutenir les hommes de Philippe Blain !!
public

Poster un commentaire

Classé dans L'Equipe de France

Un supplément d’âme offre la victoire aux Bleus


Pour cette dernière soirée de l’édition 2007 du Tournoi de France au Stade Pierre de Coubertin, les Polonais rencontraient en premier match les Pays-Bas. C’est ensuite un vrai combat que se sont livré la France et
la Bulgarie pour remporter le trophée.

C’est par un match en demi-teinte qu’a débutée cette ultime journée au Stade Pierre de Coubertin. Les Polonais, battus sèchement hier, ne semblent pas à leur niveau habituel dans cette rencontre. Dans le premier set, ce sont pourtant eux qui prennent la main, notamment grâce au numéro 2 Winiarski qui enchaîne attaques puissantes et blocks infranchissables face à des Hollandais en peine à la réception. Même battus 25/19 dans le 1er set, les hommes de Peter Blangé continuent pourtant de croire en leur jour de chance, avec de belles attaques aux 3 mètres et de superbes premières mains du passeur. En s’imposant 25/22 au deuxième set, ils pensent pouvoir faire pencher le match en leur faveur. Les deux derniers sets sont très indécis, les deux équipes se courrant littéralement après. Incompréhensions en réception des deux côtés du filet, mésententes en attaque chez les Polonais, autant d’erreurs qui ont imposent un rythme bancal à la fin de rencontre. Les Polonais profient alors de l’un des nombreux services ratés des Hollandais pour obtenir une première balle de match. Mais leur service dans le filet ne leur permettent pas de conclure. Plus sûr de lui, le numéro 12 Szymanski ne laiss pas passer la deuxième occasion, grâce à une belle attaque
en pointe (25-19 22-25 25-23 25-22).

Le match France – Bulgarie
C’est un six de départ presque complètement remanié qui a affronté la Bulgarie dans la rencontre de ce soir. Slavev, Pujol, Samica, Vadeleux, Castard et Henno ont pris position sur le terrain de Coubertin pour tenter de mener les Bleus à la victoire.
Le premier set, pourtant, n’était pas de bon augure. Malgré des combinaisons plutôt efficaces entre Pujol et Montméat, les Bleus faisaient encore trop de fautes, au service, comme au contre. Dès les premiers points, le ton est donné : il faudra que les Français jouent leur meilleur volley pour espérer s’imposer dans la 2e édition du Tournoi de France.
Confronté au manque d’implication de ses joueurs, Philippe Blain demande un temps mort qui remet les Bleus dans le bon chemin grâce à un jeu plus simple, sans pression. Les attaques long de ligne des Bulgares, leur block puissant et les services plus qu’efficaces de Kaziyski font la différence et les hommes de Stoev s’imposent logiquement 25/16.
Oui, mais l’équipe de France est chez elle, devant son public, et cela compte. Le jeu bulgare est pur et appliqué, mais les Bleus s’appuient sur Kapfer, et ils font bien. Le numéro 2 semble très en forme, sûr de son jeu, et lâche son bras de belle manière, perforant une défense bulgare désorganisée. Les coéquipiers de
Pujol ne sont pas réellement sereins mais la vision du jeu du passeur, qui distille des passes millimétrées à Castard et Kapfer permet aux Bleus de prendre leur revanche, s’imposant à leur tour 25/16.
Les troisième et quatrième set sont un bel exemple du supplément d’âme que les hommes de Philippe Blain savent si bien insuffler à leur jeu. Les Bulgares manquent de génie, ils déroulent un jeu certes efficace mais peu suffisant face à des Bleus en grande forme. Kapfer offre un festival de puissantes attaques et de services qui font mouche, Pujol finaude avec des premières mains bien senties et surtout, surtout, les Français sourient. La cohésion, le plaisir de jouer et l’harmonie sur un terrain où chacun semble avoir trouvé sa place font la différence. Malgré une fin de 3e set parfois difficile à cause d’un manque deconcentration, les Bleus remportent la manche.
Le quatrième set, quoique très engagé, voit des Français mis en confiance par la solidité de leur passeur et de leur défense. Les Bleus proposent un jeu très offensif, utilisant Slavev, Vadeleux et Kapfer toujours, à très bon escient.
L’Equipe de France est sûre de son volley, affûtée, en un mot, prête. Rendezvous dans quelques jours sous le ciel de Saint Petersbourg…(16-25 25-16 25-22 25-20)

Poster un commentaire

Classé dans Tournoi de France

Des Bleus en grande forme!!

Bulgarie/Pays-Bas : 3/0

25/13 – 25/23 – 26/24

 

Pour la première rencontre de cette seconde soirée, la Bulgarie était opposée aux Pays-Bas.

La partie semblait facile pour la Bulgarie mais le score des deux derniers sets reflète la combativité des Hollandais. Si le premier set a pris une allure de correction grâce à un Kaziyski sûr de son jeu et un block puissant, les deux suivants ont permis aux Pays-Bas de montrer au public parisien toute l’étendue de leur talent. Les hommes de Peter Blangé ont collé au score jusqu’à 22/22. La réception bulgare a commencé à perdre de sa netteté alors même que les attaques en pointe des bataves gagnaient en confiance et en puissance. Mais la solidité des Bulgares a finalement fait la différence à la fin du 2ème set. Dans la 3ème manche, les coéquipiers de Konstantinov ont développé un jeu moins fluide et surtout moins serein. Les Pays Bas ont alors saisi leur chance, se battant sur toutes les balles et profitant des erreurs de leurs adversaires. Malgré une première balle de match sauvée à 24/23 par les Néerlandais, deux fautes au service et en attaque permettaient aux Bulgares de s’imposer (25-13 25-23 26-24).

public

 

France/Pologne : 3/0 25-23/ 25 /23 – 25/12

Les Bleus continuent sur leur belle lancée de la veille. Face à des Polonais en demi-teinte, les Français ont su imposer un jeu sûr, clair et puissant.

Dans le premier set pourtant, les hommes de Philippe Blain ont paru en danger. Le block puissant des Polonais ne laissait presque aucune chance à leur attaque de pointe. A chaque contre français répondait une attaque polonaise encore plus puissante. Peu à peu le block français s’effrite, 6 blocks out sur le set. Mais c’est sans compter sur la sagesse du capitaine Antiga qui distille un jeu pur, alternant attaque puissante et attaque subtile. Stéphane Antiga est de retour sur les terrains et entend le faire savoir. Sa présence semble rassurer une équipe mêlant avec bonheur anciens et plus jeunes. Sous les yeux de Granvorka, présent dans les tribunes, Antonin Rouzier s’est montré déterminant, flirtant avec la ligne et faisant preuve de sa solidité au contre. Sur un ace de Le Marrec, les Bleus mènent 23/21 et s’imposeront 25/23.

suporters

Impossible à croire mais la Pologne semble s’éteindre dans le deuxième set. Même dans le duel de supporters qui se joue dans les gradins, les encouragements allant aux Bleus prennent le dessus, malgré les « Polska, Polska » qui résonnent encore. La France pointe en tête au premier temps mort technique et ne lâchera aucun point. Le central polonais plante pourtant des attaques sans aucune difficulté, sa réussite étant parfois facilitée par les mésententes entre Antiga et Henno à la réception. Mais avec 6 services out sur le set, les hommes de Lozano ne peuvent rien faire face à des Bleus en grande forme. A l’image de Gérald Hardy Dessources qui sauve une réception en se précipitant vers la table de marque, les coéquipiers d’Antiga ont la gagne ce soir et assurent le spectacle. Rouzier toujours très présent plante aux trois mètres et Vadeleux conclut le set sur un ace. 25/23, presque facile.

samica

Dans le troisième et dernier set, c’est encore cette paire Rouzier/Vadeleux qui mène l’équipe de France vers des sommets. Un deuxième temps mort technique à 16/9 face aux vice-champions du monde, il n’en faut pas plus aux Français pour asseoir leur confiance et profiter des erreurs polonaises. Vadeleux prouve sa puissance au service en enchaînant trois engagements plus que puissants, qui mettent à mal une défense polonaise déjà bien effritée. Symbole de ce 3e set où tout semble réussir aux Français, Vadeleux sert, Rouzier conclut sereinement mais puissamment, la France mène 18/10. C’est encore Rouzier, décidément l’homme du match, qui marque le 23e et 24e points. La rencontre s’achève sur un service manqué des Polonais, tout un symbole…

vadeleux

Demain, les Français devront confirmer leur réussite face à des Bulgares en pleine puissance. En attendant de rêver à d’autres ors…

 

2 Commentaires

Classé dans Tournoi de France

Beau début!

Ce sont des Bleus rassurés qui ont ce soir disposés des Pays-Bas pour cette première journée du Tournoi de France à Paris. Malgré la cascade de blessés de ces trois derniers jours, les hommes de Philippe Blain ont affiché ce soir un bon niveau mais surtout une belle confiance en eux, en battant les Pays-Bas par 3 sets à zéro (25-18 25-21 25-21).
Pour ce premier match de la soirée, les Bleus étaient opposées à une équipe des Pays-Bas de retour au plus haut niveau après quelques années en demi-teinte. Les Bleus ont su mettre sur leurs adversaires une pression dès l’entame du match, grâce notamment à un bon équilibre entre le capitaine
Stéphane Antiga et le libéro Hubert Henno, de retour dans la maison bleue. Mais la bonne surprise du soir vient avant tout du jeune Antonin Rouzier,
contraint quoi qu’il arrive à prendre de la place pour palier l’absence de Frantz Granvorka, victime d’une déchirure musculaire. Puissant en attaque et imposant au service, le nouveau pointu des Bleus affiche désormais plus de sérénité et de confiance en lui, les résultats bénéfiques d’une longue préparation estivale. De plus ce dernier parait de plus en plus à l’aise dans sa relation avec le passeur Pierre Pujol.
Les Pays-Bas n’ont donc pas eu beaucoup d’options dans cette partie, malmenés en attaque mais aussi au block, ou l’on a pu apprécier le bon niveau de Gérald Hardy-Dessources, de très bon augure avant le départ pour le Championnat d’Europe, après le forfait d’Oliver Kieffer.

Le mot du match:

« C’est vrai que l’on a perdu deux éléments très importants, c’est un gros
coup dur mais nous allons devoir nous adapter. Nous avons bien réagi ce soir
malgré l’absence de ces cadres. Je me suis senti très bien avec Pierre
(Pujol), c’est le résultat d’une bonne préparation estivale, particulièrement
avec Jean Sengès (le préparateur physique de l’équipe). On a fait un bon
match, même si l’on a encore des choses à régler. » Antonin Rouzier
« On a eu un match assez facile ce soir, mais nous avons joué avec
beaucoup de sérieux. Antonin a été très bon, et on sait de quoi il est capable,
Gérald a fait un super match, avec une vraie mentalité de gagneur, et Hubert
a lui aussi fait un très bon retour. Malgré tout on retiendra deux choses, nous
n’avons pas su bien nous adapter à leur pointu, et surtout nous avons
commis beaucoup trop de fautes au service. » Guillaume Samica

L’autre rencontre proposée ce soir était elle aussi des plus relevées, avec rien de moins que les médaillés de Bronze et d’Argent du dernier Championnat du Monde face à face. L’entame de match a été marquée par une grosse agressivité de part et d’autre, mais la Pologne a vite pris l’ascendant grâce à de beaux
enchaînements et un jeu plus percutant que celui des Bulgares. Les joueurs de Raul Lozano empochaient alors logiquement les deux premières manches. La réaction bulgare fut déclenchée par un très bon jeu de service et une belle présence au filet, des atouts qui leur permirent d’empocher le
troisième set.
Mais les Polonais, emmenés par Szymanski et Gacek, reprirent vite le dessus pour enlever logiquement le quatrième et dernier set, prouvant que leur statut de vice-champion du monde est loin d’être usurpé (25-22 25-21 22-25 25-17). Le ton des deux jours à venir est désormais donné, avec des grosses confrontations à venir, et notamment un France-Pologne qui sera déterminant pour le classement final de ce Tournoi de France

1 commentaire

Classé dans Tournoi de France

Tournoi de France J-3

A quelques jours du Tournoi de France 2007, dernière occasion de donner un coup de pouce au moral des Français, on se demande où sont passés les supporters…
public lyon
A la plage? En préparation pour la coupe du monde de rugby? Sous les cheveux de Sébastien Chabal??
On ne vous entend plus!!
granvorka CMA croire que Pierre Pujol ne fait plus réver les filles, que vous n’avez plus confiance dans les aces de Granvorka ou que vous ne soutenez pas les plus jeunes, Rouzier, Hardy-Dessources, Vadeleux ou encore Geiler. Et si les Bleus n’attendaient qu’un encouragement de votre part pour se dépasser aux Championnats d’Europe? Montrez leur qu’ils sont soutenus, que vous croyez en leur chance de médaille…
jap/fce hardy
C’est au Tournoi de France que les Bleus ont rendez-vous avec leur public, et nulle part ailleurs!!

11 Commentaires

Classé dans L'Equipe de France

Les Bleuets ont confirmé leur rang

Au terme d’une compétition menée de mains de maître, les Bleuets de Jocelyn Trillon se sont hissés sur la troisième marche du podium des Championnats du Monde Cadets.
Au Mexique, les coéquipiers de Benjamin Toniutti sont sortis premiers de leur poule en s’imposant magistralement face au Brésil. Après s’être inclinés en demi finale 3/0 contre l’Iran, l’équipe de France Cadets a su relever la tête avec panache.
fce arg cadets
Après deux heures d’un match de haute volée, la France bat l’Argentine au 4e set, bataillant sur tous les points et ne voulant rien laisser au hasard. Après une médaille d’or européenne et une médaille de bronze mondiale, où vont s’arrêter les Bleuets?

Le score de la petite finale:
25-20/18-25/26-24/27-25
fce arg mondiaux cadets

Poster un commentaire

Classé dans L'Equipe de France

L’équipe de France a besoin de vous!

A peine la Ligue Mondiale terminée, les Bleus se préparent déjà pour leur prochaine échéance: le Tournoi de France, qui aura lieu du 30 août au 1e septembre au Stade Pierre de Coubertin, Paris XVIe.

Pour que ce tournoi de préparation aux Championnats d’Europe du mois de septembre en Russie soit conforme à nos ambitions, la FFVB a besoin de toutes les bonnes volontés. Au menu: installation de la salle, participation à l’évènement de l’autre côté de la barrière, mais aussi présence aux entraînements de l’équipe de France et dans les coulisses du plus grand tournoi international de volley-ball sur le sol parisien!

Pour participer, téléchargez le dossier ci-joint et n’hésitez pas à nous contacter!

A bientôt!

benev

Brief bénévoles

2 Commentaires

Classé dans L'Equipe de France